Comment changer son monde en changeant un mot

with 4 commentaires

Salut à toi,

Aujourd’hui j’ai envie de te parler de quelque chose de simple, que j’ai mis en place dans ma vie, et qui a eu un impact considérable sur ma façon d’appréhender le monde.

Il s’agit de 2 petits mots. Mais en fonction de celui que tu choisis, cela peut radicalement changer ton regard sur le monde.

 

POUR ou CONTRE :

Ne t’inquiète pas, je t’explique tout de suite ce que je veux dire.

Avant j’étais beaucoup dans le « CONTRE », c’est à dire que je luttais intérieurement contre tout ce qui n’allait pas dans le sens de mes convictions : contre le système, contre l’argent, contre le travail salarié, etc…

Je dépensais une énergie monstre en faisant ça car en fait cela dégage une énergie négative ! C’est un phénomène de destruction qui au final alimente l’inverse de ce que je suis et veux.

En effet, comme tout être humain, je suis un être de création, alors pourquoi passer mon temps à vouloir détruire des choses ? ^^

Je suis donc passé en mode « POUR ! » C’est à dire que j’utilise mon énergie à la création du monde tel que je voudrais qu’il soit. Non pas en voulant détruire le monde existant mais juste en incarnant et donc en créant celui que je souhaite !

Et là je peux te dire que les choses changent radicalement en toi.

La colère, la violence, la haine et toutes ces choses qui nous pourrissent la vie diminuent, pour laisser la place à la joie et à l’amour ! De plus, les portes s’ouvrent, tu rencontres les personnes que tu dois rencontrer, etc…

Attention, je ne parle pas ici de la dualité bien/mal mais d’une façon d’aborder les choses et la vie.

C’est le jugement par nos idées qui créent cette dualité, sans celui-ci, il reste ce qui est !

Alors nous voyons la beauté de la vie, sa simplicité, et c’est génial !

La vie a cela de magique que, quand vous allez dans le sens de son courant, un océan de bonheur vous inonde, vous submerge.

Cette vague balaie les limitations que le mental crée et permet de dépasser les conditionnements reçus depuis l’enfance ; alors tout devient possible.

 

Les 2 loups :

Loup

Cela me fait penser à cette légende Amérindienne des 2 loups que voici :

Un homme âgé dit à son petit fils, venu le voir très en colère contre un ami qui s’était montré injuste envers lui :

« Laisse moi te raconter une histoire… Il m’arrive aussi, parfois, de ressentir de la haine contre ceux qui se conduisent mal et n’en éprouvent aucun regret. Mais la haine t’épuise, et ne blesse pas ton ennemi. C’est comme avaler du poison et désirer que ton ennemi en meure. J’ai souvent combattu ces sentiments.

 

Il continua : « c’est comme si j’avais 2 loups à l’intérieur de moi ; le premier est bon et ne me fait aucun tort. Il vit en harmonie avec tout ce qui l’entoure et ne s’offense pas lorsqu’il n’y a pas lieu de s’offenser. Il combat uniquement lorsque c’est juste de le faire, et il le fait de manière juste. Mais l’autre loup, ahhhh…! Il est plein de colère. La plus petite chose le précipite dans des accès de rage.

 

Il se bat contre n’importe qui, tout le temps, sans raison. Il n’est pas capable de penser parce que sa colère et sa haine sont immenses. il est désespérément en colère, et pourtant sa colère ne change rien. Il est parfois si difficile de vivre avec ces 2 loups intérieur de moi, parce que tous deux veulent dominer mon esprit.

 

Le garçon regarda attentivement son grand-père dans les yeux et demanda :

« Lequel des 2 loups l’emporte, grand-père ? »

 

Le grand-père sourit et répondit doucement :

« CELUI QUE JE NOURRIS » <<< Surligne pour connaître la réponse

Et toi lequel choisis-tu de nourrir ? J’attends ta réponse dans un commentaire 😉

 

Je te souhaite le meilleur ! Fais confiance à la vie et fais toi confiance 😉

Humainement,

Julien

4 réponses

  1. Marc
    | Répondre

    Très belle fable, merci Julien!

    • julien galy
      | Répondre

      Merci à toi Marc, pour ton commentaire 🙂

  2. Heckel
    | Répondre

    Merci Julien pour cette belle histoire.
    C’est une simple histoire de choix, entretenir la haine et s’ épuiser en vain ou accepter les choses comme elles sont est en tirer le meilleur jour après jour.

    • julien galy
      | Répondre

      Avec plaisir Heckel et merci pour ton commentaire 😉

Répondre